« Consolez, consolez mon peuple » Es 40.1-31

C’est à un peuple qui vient de connaître la pire catastrophe de son histoire que sont adressées ces paroles de consolation. Faut-il avoir touché le fond pour que Dieu nous parle ? Faut-il avoir touché le fond pour que nous l’écoutions ? Que nous apportent aujourd’hui les paroles de consolation du prophète ?

Es 40.1-31 – Cliquez sur la référence pour lire le passage.

Prédication par Émile Nicole

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.