aucun commentaire pour l'instant

Dis seulement une parole

« Mais Dieu …. » Ps 64:8
Le psaume du jour nous dévoile un homme attaqué par des paroles littéralement « amères » c’est à dire blessantes, affûtées comme des flèches empoissonnées. Oh la force destructrice de ces mauvaises paroles ! Celles-ci laissent des blessures profondes, intérieures, presque indélébiles ; difficile de continuer notre chemin sans « boiter » longtemps , longtemps, trop longtemps après… Avec le psaume du jour nous avons une issue, un remède, un soin. Voici le « MAIS DIEU…. » du verset 8. Le « MAIS » est l’une de plus belles paroles des Écritures, on la retrouve chez l’apôtre Paul avec les nombreux « MAIS MAINTENANT »…. Mais Dieu peut intervenir ! nous libérer, nous conduire vers la joie du soulagement « Que le juste se réjouisse… » clame le psalmiste en fin de chant, magnifique rétablissement, non ? Avec nos cœurs blessés tels que nous sommes, avec notre prière, allons donc vers : « Celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Église et en Jésus-Christ, Amen »

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.