Pas encore de commentaires

Les jeunes à l’E.P.E.P.E.

Ça fait maintenant environ 7 mois que le groupe de jeunes adultes de l’Eglise de Meulan a pris le nom de Génération Hope ; un nom qui correspond bien à la personnalité du groupe. Et, le dimanche 22 mars, nous avons eu l’occasion de prendre en charge tout un culte de l’EPEPE, ce qui entrait dans le cadre des échanges entre nos deux Eglises, et notamment du soutien de Meulan envers l’Eglise de l’Eure, petite Eglise vivante que nous avons à cœur de voir grandir.

L’ensemble du culte était donc assuré par la Génération Hope : présidence, prédication, école du dimanche, garderie, louange. Il a donc fallu que nous nous partagions les rôles, ce qui s’est fait assez rapidement ; puis, après un brainstorming à plusieurs, chacun a préparé sa partie de son côté. Le message que nous voulions faire passer était bien sûr l’espoir. La veille au soir, répétition, briefing et moment de prière : idéal pour se préparer mentalement et spirituellement pour ce qui sera une première pour la majorité d’entre nous. Chacun était prêt. Le lendemain, vient enfin le moment du culte, après avoir été très bien accueillis par les membres de l’Eglise de l’Eure et nous être rendus compte que ce culte allait vraiment se passer dans une ambiance familiale, avec un nombre de personnes très restreint par rapport à l’Eglise de Meulan : ça fait du bien, et ça rappelle aussi qu’on a pas besoin d’être nombreux pour louer Dieu.

Le culte a alors commencé, et on a pu se rendre compte petit à petit que tout ce qui avait été préparé formait un ensemble vraiment cohérent, avec un message central – l’espoir, j’ose le répéter – très présent. Le but de la présidence était vraiment de permettre à chacun, peu importe sa situation, de se sentir compris, reconnu et non pas ignoré ; de montrer à chacun que sa situation et son état d’esprit ne sont pas anormaux : en cas de difficulté ou non, l’essentiel est toujours de vouloir ressembler à Jésus et de placer sa confiance et son espoir en lui. Après que la présidence ait légèrement déblayé le chemin, aussi par de très beaux chants avec des paroles qui n’étaient pas choisies au hasard, la prédication a été assurée par un duo qui a très bien fonctionné : une prédication par Marion et Simon sur la mort et la résurrection de Lazare. Ce moment était centré sur les réactions des différents personnages, auxquels on peut tout à fait s’identifier, mais surtout sur le fait de placer sa confiance en Jésus dès maintenant, dans le temps présent, et pour l’avenir. Avoir espoir en Lui pour notre vie de tous les jours, mais aussi pour la suite, voire la « fin » : il nous a été rappelé que la mort n’était qu’une étape, en aucun cas la fin. Une espérance rassurante pour notre condition d’humains mortels.

Pendant ce temps-là, bien sûr, les enfants étaient occupés avec leur moniteur de Génération Hope à parler de la libération du peuple d’Israël, et les tout petits, avant de pouvoir entendre parler de la Bible, s’amusaient avec leurs jouets.

Un très bon culte, un moment très fort vécu entre frères et sœurs chrétiens. Et aussi, une expérience très enrichissante pour la Génération Hope, qui ne va pas s’arrêter en si bon chemin.

 

Vous pouvez retrouver la prédication de Simon et Marion en cliquant ici.

 

Par Matthieu P.

Poster un commentaire