Un temps pour tout – Ecclésiaste 3. 1-15

Ce texte, qui peut sembler classique parce qu’il est connu, est pourtant bien différent d’autres paroles de la Bible. Alors qu’il appartient à la littérature de sagesse, il est quelque peu – pour ne pas dire totalement – dérangeant. L’auteur prend soudain le temps de s’arrêter et de méditer. Il se demande : à quoi sert tout ce qu’on entreprend et construit dans une vie ? A quoi bon faire tout ce que j’ai fait ? Car la roue tourne inévitablement, rien ne dure, tout n’est que fumée. Et il en vient à cette conclusion : ce qui importe, et ce qui a du sens, c’est que l’œuvre de Dieu, elle, est immuable. Elle est pour toujours, et elle est parfaite : « il n’y rien à y ajouter, et rien à en retrancher » (v. 14).

Ecclésiaste 3. 1-15  – Cliquez sur la référence pour lire le passage.
Prédication par Stéphanie B.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.