Un temps pour tout – Ecclésiaste 3. 1-15

Ce texte, qui peut sembler classique parce qu’il est connu, est pourtant bien différent d’autres paroles de la Bible. Alors qu’il appartient à la littérature de sagesse, il est quelque peu – pour ne pas dire totalement – dérangeant. L’auteur prend soudain le temps de s’arrêter et de méditer. Il se demande : à quoi sert tout ce qu’on entreprend et construit dans une vie ? A quoi bon faire tout ce que j’ai fait ? Car la roue tourne inévitablement, rien ne dure, tout n’est que fumée. Et il en vient à cette conclusion : ce qui importe, et ce qui a du sens, c’est que l’œuvre de Dieu, elle, est immuable. Elle est pour toujours, et elle est parfaite : « il n’y rien à y ajouter, et rien à en retrancher » (v. 14).

Ecclésiaste 3. 1-15  – Cliquez sur la référence pour lire le passage.
Prédication par Stéphanie B.

Poster un commentaire